"Anomalía y Excepción"(Anomalie et Exception), Maria Cambil

ACHETER DES BILLETS

Synopsis: 

Anomalía y Excepción est une autofiction scénique dans laquelle la protagoniste décortique des souvenirs de son adolescence à travers lesquels elle dessine le type de relation qu'elle a eu avec ses parents, sa sœur et elle-même. C'est une pièce qui se penche sur des questions telles que l'identité, le genre, le sexe, la mort, la culpabilité ou le suicide.

Sur scène, Maria Cambil, créatrice et protagoniste, Clàudia Ferrer, comédienne, et Carles Vidal, qui met en musique cette histoire accompagné d'une guitare, d'un clavier et de sa voix.

 

Durée: 57 min

Langue: catalan et espagnol

Recommandé pour les plus de 14 ans

 

Distribution :

Dramaturgie et mise en scène: Maria Cambil

Assistante à la réalisation: Andreia Garcia

Interprètes: Clàudia Ferrer, Carles Vidal et Maria Cambil

Lumière: Pep Arumí

Espace sonore: Carles Vidal

Scénographie: Ignasi Albarado

Costumes: Maria Boquera

Conseil externe: Xicu Masó i Turón

Coproduction: Escola Universitària ERAM et Maria Cambil

Avec la collaboration d'El Canal - Centre d'Arts Escèniques Salt/Girona, L'Espiral Espai de dansa et Sala La Planeta

 

 


"Deseo de ser punk"(Désir d'être punk), Cia. Damedaño

ACHETER DES BILLETS

Synopsis: 

Ane Da Silva nous présente un monologue dans lequel elle adapte le roman « Deseo de ser punk » (2009) de la célèbre romancière et scénariste madrilène Belén Gopegui.

Le mouvement punk, sa musique et son esthétique rebelle accompagnées de projections audiovisuelles sont à la base d'une pièce de théâtre qui tourne autour de Martina, une adolescente qui, après la mort du père d'un ami proche, comprend que pour avancer, il faut faire face à une grande partie de ce qui s'est établi dans le monde qui l'entoure.

 

Durée: 1 h 15 min

Langue: espagnol

Recommandé pour les plus de 14 ans

 

Distribution:

Idée originale: Ane Da Silva (d'après le roman "Deseo de ser punk" [Envie d'être punk])

Auteur du roman "Deseo de ser punk": Belén Gopegui

Dramaturgie: Ane Da Silva et Irene Pérez

Réalisation: Ane Da Silva

Assistante à la réalisation: Irene Pérez et Isabel Gómez

Interprète: Ane Da Silva

Scénographie et costumes: Ane Da Silva

Technicien lumière et son: Alvar Rosell Martin

Lumière: Zoe Serrano

Direction audiovisuelle et cadreur (scène): Mar Teixidor

Photographie et vidéo: Nerea Lluch

Production et communication: Ane Da Silva i Iria Cruz

Conseil artistique: Xicu Masó i Turón

Coproduction: Escola Universitària ERAM et Ane Da Silva


"Cry babies", The Followers.Co

ACHETER DES BILLETS

Synopsis: 

Cry Babies raconte l'histoire d'une adolescente qui a joué dans un épisode de violence à son lycée, et à partir de ce fait, des questions sont soulevées qui tournent autour d'être une adolescente et jeune dans la société d'aujourd'hui. « Qu'est-ce qui pousse une jeune femme à la limite ? » la précarité, la société ou elle-même ? », ou « comment devons-nous faire face à la violence des jeunes en tant que société ? » Ce sont des questions que se posent les créateurs, pour « opposer les discours, avec la volonté de placer les jeunes au centre du débat ».

The Followers.Co définit sa pièce comme une comédie acide à la clé d'un faux documentaire qui pourrait être catégorisée de plusieurs façons, car elle fusionne vlogs, maquettes, musique, corps, humour trash et interaction avec le public.

 

Durée: 1 h

Langue: catalan et espagnol

Recommandé pour les plus de 16 ans

 

Distribution:

Dramaturgie: Andrea Monje et Laura Riera (The Followers.Co)

Interprètes: Andrea Monje, Laura Riera, Pol de la Rosa et Laura Roqué

Corps et mouvement: Bruna Artigal

Scénographie et costumes: Núria Mallofré

Responsable technique: Sergio Roca Saiz

Médias numériques: Andrea Monje

Assistant de réalisation: Roger Vidal

Coproduction: Antic Teatre, Metropolitan Dance Quinzaine et The Followers.Co



 


"Que s’acabi el món és culpa meva"(C'est ma faute si le monde se termine), Associació La Intempèrie

ACHETER DES BILLETS

PROGRAMME DOUBLE - Avec cet achat vous avez accès à la projection du documentaire "Avui és demà" à 19h et à la représentation de Que s'acabi el món és culpa meva par l'Associació La Intempèrie.

Synopsis: 

L'Associació La Intempèrie présente une pièce de théâtre, Que s’acabi el món és culpa meva (C’est ma faute si le monde se termine), développée entre avant, pendant et après la pandémie. En fait, c'est la période « pendant » qui inspire les créateurs et le moment où se déroule l'histoire. C'est une pièce qui parle du point de vue d'une génération, la génération Z, qui a vu combien de promesses de croissance et de progrès ont été laissées derrière elle, une génération affligée par la surexploitation de la planète, mais qui veut s'approprier le sort qu'il attend avec impatience sa génération et les générations futures.

« Que feriez-vous si le monde se terminait dans une heure ? » cela arrivera est le point de départ de la pièce, qui présente deux amies, Marina et Vicky, qui essaient de tirer le meilleur parti de l'heure qui leur reste, en réfléchissant à un avenir dont elles ne savent pas s'il se produira. Et est-ce, "quelle est la place de l'espoir quand la certitude de demain disparaît?"

 

Durée: 1 h

Langue: catalan

Recommandé pour les plus de 12 ans

 

Distribution:

Dramaturgie: Èlia Borràs, Berta Camps et Eva Ferré

Réalisation: Paula Fossati

Assistante à la réalisation: Elia Borràs

Interprètes: Berta Camps et Eva Ferré

Scénographie et costumes: Natàlia Llovet

Construction de la scénographie: Pep Aymerich

Lumière et son: Maria Cambil et Camille Latron

Technique du son: Camille Latron

Assistant technique: Miquel Lanao

Conseil externe: Laura Pujol et Sílvia Escuder

Photographie: Ona Vilar

Production: Associació La Intempérie

Avec le soutien de la Ville de Celrà



ACTIVITÉ LIÉE À CE PROJET - Sur la base de la thèse de cette pièce, les étudiants du Baccalauréat en Arts du Spectacle de La Salle de Gérone et les utilisateurs du PIL (Salt), jeunes entre 16 et 18 ans tutorés et ex tutorés par l'Administration de la Generalitat de Catalogne, se réunissent pour jouer une nouvelle pièce de théâtre et documenter le processus. Le documentaire du processus peut également être visionné le samedi 9 juillet à 19h00, à l'Auditori de La Mercè, juste avant la représentation de Que s'acabi el món és culpa miña.

ACTIVITÉ LIÉE À CE PROJET - La pièce de théâtre, interprétée par des étudiants du Baccalauréat en Arts du Spectacle de La Salle, peut être vue le 3 juin à 18h00 au Teatre de Lloret de Mar.

 




"Meta", Cicuta

ACHETER DES BILLETS

Synopsis: 

En 2018, en moyenne 2 personnes sont mortes chaque jour dans les eaux du détroit de Gibraltar. Depuis 2014, 23 312 personnes sont décédées. Le détroit est l'une des routes migratoires les plus utilisées et chaque année des milliers de personnes arrivent sur la côte, comme c'est le cas du protagoniste de ce monologue, Ibrahima Diallo. Ce jeune homme a réussi à traverser le détroit en 2018 et est aujourd'hui entraîneur de football pour enfants à Sabadell tout en se consacrant à ce projet : Meta.

Ce monologue documentaire met en lumière le sort de personnes comme Ibrahima, mais le fait en se concentrant sur l'histoire médiatique du nageur David Mecca et les adversités qu'il a rencontrées lors de la traversée du détroit trois fois de suite en 2008.

À la fin du monologue, Ibrahima Diallo propose un débat post-fonction pour inciter le public à exprimer ses inquiétudes, ses doutes et ses opinions, afin qu'il puisse interagir et en apprendre davantage sur l'histoire d'Ibrahima, ainsi que sur celle de nombreuses autres personnes. , qui sont passés inaperçus pendant le monologue.

 

Durée: 45 min (+15 min débat après le spectacle)

Langue: catalan

Recommandé pour les plus de 9 ans

 

Distribution:

Mise en scène: Cicuta

Dramaturgie: David Font

Texte: Adrià Aparicio

Comédien: Ibrahima Diallo

Production: Cicuta